Confins #2 - Confitures








On dit d'une pensée ou d'une action, quand elle rencontre le succès, qu'elle a porté ses fruits. Et quand elle met du temps à se parfaire, qu'ele mûrit. Enfin, qu'elle est arrivée à maturation.
En revanche quand on dit d'une pensée qu'elle est confite, c'est pour la déconsidérer, lui conférer le statut de chose surrannée, poussiéreuse, révolue et nauséabonde.
Pourtant, j'ai toujours adoré les confitures, surtout celles du matin qui ouvrent le rideau du jour. J'ai toujours fait confiance aux choses qui se transforment lentement, qui changent de goût avec patience et endurance, qui révèlent des surprises d'arômes imparfaits produits par la conservation.
Nos confinements sont des confitures d'être. Tout ça finira bien par dégouliner tout comme on aime.
Bonnes tartines du vendredi.

RM 20/03/20

Commentaires