Confins #14 - Rêves







J'ai mis un attrape-rêve dans la caravane hier soir. C'est un des accessoires qui me semblent le plus utile en ce moment. Les rêves ça traîne de partout en confinement, ça jaillit d'on ne sais quel recoin de la tranquillité pour grimper après les parois, se faufiler dans les buissons, se cacher dans les placards...
Et la nuit venue ça vous saute à la figure sauvagement que vous n'avez même pas le temps de vous en rendre compte. À la fin on se retrouve avec des rêves en surpeuplement dans l'esprit. Ça pullule et on ne sait plus où donner de la tête. Avec les rêves d'une semaine on a de quoi passer tout son dimanche à les nourrir, les arroser, sans compter le ménage... Parce que ça en fout du bordel un rêve ! Si vous n'aimez que la tranquillité, le calme, le propre et le bien rangé, ne laissez pas entre les rêves chez vous. Vous ne supporteriez pas. Faites comme moi, installez un ou plusieurs attrape-rêve, en fonction de votre intolérance à l'invasion onirique, et dormez. Même si vous en avez très envie, vous ne verrez jamais vos rêves en réalité si vous les attendez.
Endormez-vous. Ils viendront.
Bon dimanche

RM 12/04/20

Commentaires