Confins #9 - Tourner en rond







Dans ses ellipses, le vol de l'hirondelle produit une vibration basse dont peu discernent la qualité. Il en va de même pour la performance effectuée par les circonvolutions de la trajectoire du couple de gendarmes aux culs collés.
Avez vous aussi noté la permanence de la forme circulaire parfaite décrite par l'onde de chox d'une pierre de n'importe quelle forme, n'importe quelle taille et n'importe quel poids, à la surface de la rivière ?
Tous les cercles me circonspectent.
Tout comme la ronde naturelle du troupeau de brebis haletant autour du tronc d'arbre, quand sous le coup de la chaleur, ombre et courant d'air sont ressources à cumuler.
Cela me circonflexe.
Y-a-t-il des cercles officiels et des cercles officieux ?
Y-a-t-il des cerckes concentrés et des cercles excentriques ?
Des cercles égocentriques ?
Et des cercles philanthropiques, du coup ?
Des cercles dissidents ?
Des cercles parallèles, orthogonaux, de traverse ?
La rondeur du soleil lui est-elle indispensable pour éclairer tout le monde ?
Même débat sur la lune.
Les astres, la Terre, et ces foutus humains, tout tourne autour de l'orbite?
Comprendront qui liront à haute voix.
Bon dimanche, et ne tournez pas trop en rond.

RM 05/04/20

Commentaires